créer un compte

Les Cigales

La cymbalisation ( la cigale ne stridule pas, elle cymbalise )

La famille des Cicadidae est une famille d'insectes de l'ordre des hémiptères et sont des insectes hétérométaboles (seule la dernière métamorphose sera complète). Le nom vient du grec kiccos (membrane) et de ado (chanter).
Deux espèces sont très répandues dans le sud de la France Lyristes plebejus et Cicada Orni.

Sa vie

Les cigales se nourrissent de la sève d'arbres ou d'arbustes, qu'elles prélèvent à l'aide de leur rostre situé sous la tête. Le "chant" émis par le mâle attire les femelles. Elle pondra de 300 à 400 oeufs qu'elle déposera à l'intérieur de la tige d'une plante qu'elle percera. Après quoi elle mourra, car les cigales ne vivent qu'une saison.
Quand la saison fraîche arrive, les oeufs doivent sortir de leur nid. Lorsqu'ils y parviendront ils tomberont sur le sol et devenus nymphes se creuseront un trou dans la terre à l'aide de leurs solides pinces. Elles vivront ainsi sous la terre, dans leur cheminée pendant 3-4 ans et même juqu'à 12 ans pour certaines espèces américaines.

La cymbalisation

La cymbalisation est produite chez le mâle et a pour fonction d'attirer les femelles. Dès que la température est suffisamment élevée (environ 25 °C), le mâle « chante », ou plus exactement, il cymbalise. Une erreur fréquente est de dire que les cigales stridulent comme le criquet. En effet, la stridulation est produite par le frottement de deux parties du corps d'un insecte (ou plus généralement d'un arthropode, car les mygales stridulent aussi, par exemple), alors que le mâle cigale possède un organe phonatoire spécialisé, les cymbales, qui est situé dans son abdomen.

Les Cigales sont les seuls insectes qui possèdent un organe uniquement voué à la production de sons.

En effet le mâle cigale possède un organe phonatoire spécialisé, les cymbales, qui est situé dans le bas de son abdomen. Ce sont des plaques courbes reliées par un muscle cymbalique puissant en forme de V. L’action musculaire entraîne une déformation momentanée de la plaque . Cette vibration déformante des cymbales est appelée cymbalisation (ce n’est donc pas un chant). Ce geste est répété 300 à 900 fois par seconde. Le son produit est amplifié dans une caisse de résonance et s'évacue par des évents. (150 dB)
On peut différencier :
- la cymbalisation d’appel nuptial qui est une invitation sono-guidée pour les femelles
- la cymbalisation de cour lorsque les femelles approchent
- les cymbalisations d’inquiétude et d’opposition.

Merci à Nanni pique et nenette coud