Vivre à Rians C.E.A. Cadarache

Cadarache est l'un des 10 centres de recherche du Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives (CEA).

Ses activités sont axées sur l'énergie nucléaire (la fission et la fusion), les nouvelles technologies de l'énergie et la biologie végétale.

M. Christain BONNET
Directeur du CEA Cadarache


Implanté sur la commune de Saint-Paul-Lez-Durance (Bouches-du-Rhône), le centre du CEA/Cadarache, créé le 14 octobre 1959, est situé à une quarantaine de kilomètres au nord d’Aix-en-Provence aux confins de trois autres départements (Alpes-de-Haute-Provence, Var et Vaucluse) à 14 km de Rians .

Les activités du centre du CEA/Cadarache sont réparties autour de plusieurs plates-formes de recherche et développement (R&D) technologiques essentiellement pour l’énergie nucléaire (fission et fusion) mais aussi pour les nouvelles technologies pour l’énergie et les études sur l'écophysiologie végétale et la microbiologie.

En appui de ces activités de R&D, le centre de Cadarache dispose d’une plate-forme de services rassemblant à la fois les moyens nécessaires :
A la gestion des matières nucléaires, des déchets et des rejets des installations nucléaires et les moyens généraux pour assurer la surveillance des installations et de l’environnement, la sécurité.
au bon fonctionnement des installations de recherche (réseaux de traitement des eaux, eau, électricité).

Plusieurs collaborations ont été développées avec les entreprises régionales, l'AMU - Aix-Marseille Université et des instituts de recherche [Institut français de recherche et exploitation de la mer (Ifremer)], le centre de recherches et d’enseignement en géosciences de l’environnement [Cerege]) dans le cadre de collaborations scientifiques, d’enseignement et de la création de laboratoires mixtes.

Environ 90 thésards sont accueillis par les équipes de recherche du centre de Cadarache dans le cadre des conventions établies avec des universités.

Il existe également de nombreux échanges et collaborations dans le cadre de programmes de recherche européens et internationaux pour l’énergie nucléaire (fusion et fission). Entre 150 et 200 chercheurs d’une vingtaine de nationalités différentes travaillent chaque année sur le centre de Cadarache dans le cadre de collaborations scientifiques européennes ou internationales.